blog
  1. Accueil
  2. /
  3. blog
  4. /
  5. Les nouvelles tendances et défis Supply Chain 2016

Les nouvelles tendances et défis Supply Chain 2016

Partager :

Le cabinet Deloitte nous livre son analyse des nouveaux défis Supply Chain

Compétition VS Coopétition de Deloitte illustré par un globe recouvert de buildings et encerclé de satellites

La société Deloitte est tout simplement le plus grand cabinet d’audit au monde. Elle emploie pas moins de 180 000 personnes sur les cinq continents. Cette envergure lui permet d’effectuer chaque année des analyses sur différents secteurs, notamment celui de la Supply Chain. Avec 400 groupes internationaux interrogés, Deloitte nous livre dans sa dernière étude Supply Chain des clés pour mieux comprendre les évolutions à venir concernant le pilotage de la chaîne logistique. Premier constat, la plupart des managers interviewés évoquent un marché tendu.

Trois principaux défis à relever pour les managers Supply Chain

Homme tapant sur une tablette devant un colis posé sur une bande transporteuse d'un entrepôt

Cette tension repose d’après eux sur trois points précis sur lesquels ils s’efforcent de mobiliser des ressources. Et ce, pour donner une réponse positive à des marchés volatils et de plus en plus complexes. Ils évoquent ainsi une pression croissante sur les prix. De plus, ils entraînent la nécessité d’être extrêmement réactif pour offrir des délais de réponse aussi courts que possible. Et enfin, ils décrivent des exigences clients en hausse liées aux personnalisations des demandes.

Systèmes d’informations logistiques et flux physiques…

Drone dans le ciel portant un colis

C’est tout le fonctionnement de la Supply Chain qui est en train d’être bouleversé par l’omniprésence des nouvelles technologies. À l’heure du Big Datale pilotage de la chaîne logistique implique de maîtriser des flux d’information de plus en plus volumineux qui proviennent de divers réseaux connectés. La gestion de cette quantité croissante d’informations devient tout aussi prioritaire que la gestion des flux physiques et pose de nombreux problèmes aux équipes concernées. Elles se sentent parfois débordées face à la multiplication des connexions avec de nombreux acteurs ce qui génère de nouveaux types de risque.

Les nouvelles technologies, l’avenir de la logistique

Si l’utilité des outils traditionnels de gestion de la Supply Chain n’est pas à remettre en cause, les responsables jugent qu’il est primordial d’évoluer dès aujourd’hui vers des solutions logistiques intégrées qui permettent de tirer parti des nouvelles technologies comme les objets connectés, les robots ou l’impression 3D. Plus que jamais l’agilité de la Supply Chain repose sur la capacité d’une organisation à faire évoluer ses méthodes en intégrant les outils de l’avenir.

Une évolution difficile à mettre en place

Voilà pour le constat d’ensemble sur lequel la plupart des entreprises interrogées semblent s’accorder. Pourtant seul un tiers d’entre elles mène une politique active d’investissement dans ces nouvelles technologies. Il reste donc de nombreux freins au premier rang desquels sont cités le manque de visibilité pour déclencher les investissements et la difficulté de trouver des profils capables d’impulser une dynamique de changement.

Pour voir l’étude complète : « Supply Chain Trends 2016 »

Partager :