Passage de Windows à Android, quel impact sur la Supply Chain ?

/ Blog / Passage de Windows à Android, quel impact sur la Supply Chain ?
Depuis 2017 Microsoft a annoncé la fin de la maintenance des systèmes d’exploitation mobile basés sur Windows.  Après une aventure d’environ 15 ans, la firme a décidé d’en arrêter l’exploitation. Elle cède sa  place à un autre OS bien connu puisqu’il s’agit d’Android.

Aujourd’hui, 80% des terminaux mobiles industriels tournent encore sous Windows.

Impression

La fin de Windows pour les terminaux, le début d’Android

Windows tire sa révérence progressivement. C’est d’abord Windows Embedded Handheld qui s’arrêtera en Janvier 2020 puis Windows CE en Avril 2021. Une fois ces dates passées, il n’y aura plus de support de la plateforme, de patchs de sécurité ni de correctifs. Les terminaux seront toujours fonctionnels mais en cas de vulnérabilité ou d’erreur de code de Microsoft, le fournisseur ne pourra pas apporter de solution.

 « Microsoft encourage tous les clients à passer sur un appareil Android ou iOS pris en charge »

Extrait de la FAQ du support Microsoft

Microsoft communique sur son site pour que les utilisateurs se prépare à cette migration forcée.

Le choix s’est naturellement porté sur Google. En effet, Apple ne produit que sa propre offre de matériels et ne possède pas de système RFID, Scan laser ou de terminaux durcis. Google, propriétaire d’Android, est un choix présentant des avantages. L’OS est robuste et modelé pour une utilisation mobile.  Des mises à jour mensuelles ont été annoncées en cas d’éventuelles failles de sécurité en plus des évolutions des versions du système déjà programmées.

Quel impact pour les constructeurs ?

Certains constructeurs ont amorcé ce virage plus vite que d’autres. Aujourd’hui, tous les terminaux produits sont sous l’OS Android avec des versions plus ou moins récentes (du 4.4 appelée Kit Kat au 8 prénommée Oréo). Dans tous les cas, le renouvellement des PDA industriels se fait donc déjà sous ce système d’exploitation chez l’ensemble des constructeurs.

Par ailleurs, Google a mis en place le « Android Entreprise Recommended »,  un programme qui répond aux exigences de ce dernier. Par ce biais, l’utilisateur est certain que ses appareils et ses services fournis par les constructeurs sont approuvés par Google. La liste des exigences est disponible ici :

Les produits développés sous Windows vont rapidement devenir obsolètes. Cette migration vers ce système plus « mobile » ouvre la possibilité d’une utilisation transversale (les terminaux deviennent des smartphones) et grâce aussi à des séries d’accessoires permet de rendre les terminaux adaptatifs (lecteur codes-barres, Bluetooth, RFID…).

Par exemple :

  • Une caméra sur le PDA va permettre de faire la saisie en temps réel d’une avarie sur une livraison.
  • Utilisation multimodale des PDA tactiles et connectés à une solution vocale.
  • Ou encore la Géolocalisation.

Vos terminaux fonctionnent toujours sous Windows, qu’est ce que cela implique pour vous ?

L’impact de cette migration sera principalement supporté par le SI. Une stratégie de mise à niveau est à planifier pour les entreprises, qui du fait de leur particularité, propre à chacune, ont souvent dû développer leurs applications en interne. Une phase d’audit est incontournable pour aborder la transition Le WMS en place doit être adapté pour pouvoir fonctionner pleinement avec les terminaux Android.

Les produits ont une ergonomie bien meilleure avec des écrans semblables aux smart phones actuels. Le tactile est au centre de cette transformation des process métiers.  La plupart des utilisateurs possédant des téléphones sous Android s’adapteront facilement et intuitivement avec peu d’instructions supplémentaires. Ce confort accru dans l’expérience utilisateur conduira à une hausse mesurable de la productivité (Migrating Legacy Enterprise Mobile Applications, VDC Research, 2015). Les terminaux Android sont fonctionnels et adaptables à plusieurs usages, il est possible de mettre à disposition plusieurs applications métiers. (un appareil pour être utilisé en tant que terminal embarqué mais aussi pour le picking ou encore à la livraison pour constater une avarie par le biais d’une photo).

Quel est l’impact de la migration vers Android dans la Supply Chain ?

Nous avons déjà mis en évidence que cette transition va impliquer des investissements (matériel à renouveler car devenu obsolète, Audit des process ou encore la mise à niveau des logiciels connexes telles que le WMS…)

Il faut également y voir une formidable opportunité. Ces investissements auront des aspects positifs sur le développement de la Supply Chain grâce

  • Gain des productivités de l’opérationnel
  • Introduction d’innovation
  • Une transversalité des équipements (un terminal pour plusieurs applications)

Android permet un nouveau champ de possibilités. Les terminaux vont permettre d’obtenir des analyses et un suivi des flux sans précédent. Les outils sont de plus en plus performants. Et les données enregistrées peuvent être relayées en temps réel dans les logiciels. ( gestion des stocks, BL en direct, etc…). La collecte  d’informations et  le traitement de ces données vont amener une explosion de la supply Chain « on demand », l’information va remonter du client final jusqu’aux producteurs. La BI et les logiciels de prévision sont donc au cœur de ces changements.

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter