Les conséquences du Bullwhip Effect sur la Supply Chain

/ Blog / Les conséquences du Bullwhip Effect sur la Supply Chain
Le premier à avoir utilisé l’expression « Bullwhip Effect » fut Jay Forrester dans son ouvrage Industrial Dynamics paru en 1961. Ce concept, traduit par « effet coup de fouet » en français, décrit la détérioration de la pertinence des prévisions au fur et à mesure que l’on progresse dans la Supply Chain.

C’est un phénomène courant au sein des chaînes logistiques et l’analogie avec le mouvement sinusoïdal du fouet illustre parfaitement la distorsion des prévisions de la demande qui s’amplifie au fur et à mesure que l’on s’éloigne du point de rencontre avec le client final. Une simple évolution des ventes à la hausse ou la baisse va prendre de l’ampleur jusqu’au fabricant et ses fournisseurs qui se baseront alors sur des informations erronées pour piloter leurs opérations. C’est toute la performance de la Supply Chain qui s’en trouve affectée et les conséquences sur la rentabilité peuvent être importantes.


white-paper-bullwip-effect

Les causes du Bullwhip Effect

On distingue quatre causes principales à l’effet coup de fouet :

Les variations de prix

Les promotions et autres opérations spéciales vont provoquer une augmentation artificielle des ventes qui sera forcément suivie par une baisse. On peut également constater une tendance du détaillant à augmenter ponctuellement son stock pour anticiper la demande lorsque les prix vont baisser.

Les délais de livraison

Plus l’approvisionnement repose sur des délais de livraison longs, plus le risque de distorsion est important.

Le cadencement des commandes

Les commandes de gros volumes déconnectées de la réalité du marché sont inévitablement génératrices de perturbations.

La sécurisation du stock

Le maintien d’un niveau de stock élevé pour éviter tout risque de rupture fausse la perception réelle de la demande consommateur.


Les conséquences du Bullwhip Effect

Si l’effet coup de fouet touche principalement les sociétés qui font face à de grosses variations potentielles de la demande et celles qui sont éloignées du client final, tous les secteurs d’activité sont concernés et peuvent rencontrer les problématiques suivantes :

  • Accroissement des stocks
  • Pertes de ventes
  • Baisse de la satisfaction client
  • Délais de livraison mal maîtrisés
  • Problèmes de qualité


Les solutions pour lutter contre le Bullwhip Effect

Fiabiliser l’information et la partager, voilà comment les différents acteurs de la supply chain peuvent s’unir pour réduire l’impact de l’effet coup de fouet. Cela implique de changer de philosophie pour adopter une logique de demand chain.

Des prévisions en lien direct avec la demande

L’objectif est de mettre en place un lien qui soit le plus direct possible avec le consommateur final afin que les prévisions classiques fassent place à la connaissance des besoins des clients. Pour éviter de planifier les opérations à partir de données caduques, la demand chain s’appuie sur des outils spécifiques destinés à recueillir et à analyser en temps réel les chiffres qui qualifient la demande. Il peut s’agir des données d’un magasin (ventes, retours, écarts de stock) ou de l’évolution du stock d’un entrepôt. C’est ainsi que la demand chain parvient à évaluer de façon précise le volume de demande sur un marché spécifique et à s’organiser pour y répondre dans les meilleurs délais.

La circulation de l’information au sein de la Supply Chain

La transition vers une Supply Chain basée sur la prise en compte de la demande est une des étapes clés pour améliorer l’agilité de la Supply Chain. Si la connaissance de la demande en est un facteur essentiel, elle implique également de revoir les processus de partage de l’information pour que tous les acteurs en bénéficient, tant au sein de l’entreprise qu’entre les différentes parties prenantes.

L’ensemble des données qui permettent de quantifier la demande ne doivent plus remonter la Supply Chain, elles doivent circuler librement afin d’être partagées en temps réel au sein d’un réseau de partenaires. Cette vision implique un nouveau type de relations basées sur une confiance mutuelle entre des acteurs économiques qui partagent un intérêt commun, la satisfaction du client final. Grâce au développement des technologies de l’information, nous entrons dans l’ère de la Supply Chain collaborative et l’entreprise ne peut plus se permettre de se considérer comme une entité autonome, elle doit désormais prendre conscience qu’elle est un des maillons d’une supply chain étendue.

 

download whitepaper-03

Suivez toute l'actualité Acteos

En vous inscrivant à notre newsletter